Diffusion: LA LUTTE DES CLASSES PENDANT LA LA RÉVOLUTION FRANÇAISE (1ere partie 1789)

Diffusion: LA LUTTE DES CLASSES PENDANT LA LA RÉVOLUTION FRANÇAISE (1ere partie 1789)
Diffusion: LA LUTTE DES CLASSES PENDANT LA LA RÉVOLUTION FRANÇAISE (1ere partie 1789)

samedi 11 janvier 2014

L’enfer continue - La Gauche communiste de France parmi les révolutionnaires (1942-1953)

L’enfer continue. 
De la guerre de 1940 à la guerre froide. 
La Gauche communiste de France parmi les révolutionnaires     (1942-1953)



L’enfer mon­dia­lisé !

Nous ne sommes pas uni­que­ment « condamnés à vivre dans le monde où nous vivons », nous devons sans cesse reve­nir sur notre his­toire, l’his­toire du mou­ve­ment ouvrier. Nous gagne­rons un avenir uni­que­ment parce que nous aurons réinv­esti notre passé pour le dép­asser en l’assi­mi­lant.
L’ana­lyse minu­tieuse et la cri­ti­que sans conces­sion de ce passé et des erreurs com­mi­ses par nos cama­ra­des sont les seuls gages per­met­tant de dép­asser la situa­tion prés­ente. Nous cons­ta­tons forcément, à la lec­ture de l’his­toire passée, que leur situa­tion poli­ti­que n’était pas meilleure que la nôtre. Loin s’en faut !

« J’ai été jeté dans la vie en plein bra­sier révo­luti­onn­aire, écrivait Marc Chirik en 1949. C’était les années glo­rieu­ses de la Révolution d’Octobre ! Depuis, cela va faire trente ans que j’ai par­couru phy­si­que­ment et mora­le­ment tous les degrés du cal­vaire du prolé­tariat. J’ai suivi per­son­nel­le­ment ce mou­ve­ment rétr­écissant qui va de la IIIe Internationale à l’Opposition de Gauche, de l’Opposition à la Gauche ita­lienne pour abou­tir aux petits grou­pes qui sont les nôtres aujourd’hui. Dans l’his­toire et même dans l’his­toire d’une classe, trente années c’est peu de choses, mais pour un pauvre diable c’est pres­que toute une vie. » (Lettre à Jean Malaquais)

La Gauche com­mu­niste inter­na­tio­nale et la Gauche com­mu­niste de France (GCF) nous appren­nent à penser libre­ment en remet­tant en cause nos cer­ti­tu­des et en obser­vant les modi­fi­ca­tions sur­ve­nues au sein du capi­ta­lisme mon­dial, qui favo­ri­sent la ten­dance au capi­ta­lisme d’État. Elles nous appren­nent à nous situer d’abord au niveau inter­na­tio­nal et à celui de la classe ouvrière, pour ana­ly­ser des situa­tions.
Avec la GCF appa­raît pour la pre­mière fois en France un cou­rant de gauche dans le mou­ve­ment com­mu­niste, cou­rant rat­ta­ché aux ten­dan­ces de la Troisième Internationale qui ont été cri­ti­quées dans les années 20 par Lénine dans son ouvrage La mala­die infan­tile du com­mu­nisme.

En publiant cet ouvrage, nous adres­sons un salut tout spécial aux mem­bres de la Gauche com­mu­niste de France qui ont vécu ce que déc­rivait Programme Communiste dans un arti­cle à la mém­oire du cama­rade Ottorino Perrone qui venait de dis­pa­raître en 1957. « Pour affron­ter un tel dés­astre (la contre–révo­lution et la guerre), il fal­lait aux mili­tants une loyauté envers le prolé­tariat, un désint­ér­essement, un mépris de la popu­la­rité et même, devant les mét­hodes de voyou de l’adver­saire, un cou­rage abso­lu­ment sans limi­tes. »


Table des matières
Une expli­ca­tion en quel­ques mots 3
Histoire de la Gauche com­mu­niste de France (1942 – 1953) 11
Photos 71
Annexes 73

I. Contre la guerre impér­ial­iste et cours nou­veau (1942-avril 1945)
Contre la guerre impér­ial­istes et contre tous les Etats « démoc­ra­tiques  » et « fas­cis­tes » 75
Manifeste de la Gauche com­mu­niste aux prolét­aires d’Europe (juin 1944) 76
Tract collé sur les murs de Paris (18 août 1944) 83
La nature non prolé­tari­enne de l’État russe et sa fonc­tion contreré­vo­luti­onn­aire84
Le Noyau français de la Gauche com­mu­niste et la Fraction ita­lienne recons­ti­tuée
Déclaration de prin­ci­pes (avril 1942) 105
Projet de Résolution sur les Perspectives et Tâches de la Période Transitoire (1943) 108
Bulletin inter­na­tio­nal de Discussion, Fraction ita­lienne de la Gauche com­mu­niste, n° 5 – mai 1944 (rép­onse à Vercesi) 115
Déclaration poli­ti­que de la Fraction ita­lienne, mai 1944 162
Crise entre les frac­tions ita­lienne et franç­aise de la Gauche com­mu­niste
Mise au point de la Commission Exécutive de la Fraction franç­aise (17 juin 1945) 165
Déclaration présentée à la confér­ence de la Fraction ita­lienne (21 mai 1945) 164
Explications sur mon adhésion à la Fraction franç­aise 169

II. La fin des illu­sions. Rupture avec la Fraction ita­lienne recons­ti­tuée.
Création de la Gauche com­mu­niste de France (1945-1947)
Conférence de la Fraction franç­aise de la Gauche com­mu­niste (1945) 171
Rapport d’acti­vité (14 juillet 1945), Bulletin extérieur spécial, Fascicule n° I 172
Résolution sur le rap­port d’acti­vité 188
Rupture entre les Fractions ita­lienne et franç­aise de la Gauche com­mu­niste (1945)
Résolution de la confér­ence extra­or­di­naire de la Fraction franç­aise de la Gauche com­mu­niste (réso­lution prise à la confér­ence extra­or­di­naire excluant notam­ment Marc et Mousso) 190
La Gauche com­mu­niste Internationale et la ques­tion Vercesi. Résolution sur les inci­dents au sein de la Fraction à l’étr­anger (4 novem­bre 1945) 192
Prise de posi­tion des RKD. « Un exem­ple expli­ca­tif de la faillite défi­ni­tive de l’ancien mou­ve­ment ouvrier : la crise du bor­di­guisme » (RKDBulletin n° 7 – novem­bre 1945 – Nouvelle série) 193
Les grou­pes révo­luti­onn­aires en France (1946 – archi­ves Marc Chirik) 197
Conférence inter­na­tio­nale de la Gauche com­mu­niste, 25 et 26 mai 1947 205

III. Évol­ution du capi­ta­lisme moderne et réflexions sur le capi­ta­lisme d’État (1947-1949) 219
Exposé de Marc Chirik, déc­embre 1948 220
Critique du docu­ment de Morel : « La pers­pec­tive de bar­ba­rie » (sur la phase du capi­ta­lisme d’État).

IV. Défense du bagage théo­rico-poli­ti­que, déf­ense des mili­tants ouvriers et révo­luti­onn­aires. Ouverture au milieu poli­ti­que prolé­tarien (été 1949-1951) 231
Procès-verbal de la réunion d’Internationalisme du mer­credi 22 juin 1949 232
Lettre du Venezuela et let­tres de loin, sep­tem­bre-novem­bre 1952 236
L’évo­lution du capi­ta­lisme et la nou­velle pers­pec­tive, Internationalisme n° 46 – mai 1952 260

V. Groupe et/ou cercle d’études. Dissolution (1952-53 et ...)279
Fac-similé du poin­tage de la cir­cu­la­tion des docu­ments entre les mem­bres dis­persés 280
Les élections pré­sid­enti­elles aux États-Unis, 13 jan­vier 1953, non publié dans Internationalisme pour le n° 47 qui n’a jamais vu le jour, Jean Malaquais 281
Sur le roman, lettre à Cousin, 13 jan­vier 1953, Jean Malaquais 286
La dis­so­lu­tion de la Gauche com­mu­niste de France, 20 octo­bre 1954, Jean Malaquais 296
Biographies des prin­ci­paux pro­ta­go­nis­tes 307
Bibliographie essen­tielle 314
Tableau chro­no­lo­gi­que 315
Cartographie des Groupes oppo­si­tion­nels avant 1940 317
Cartographie des grou­pes de la Gauche com­mu­niste après 1940 318

Prix : 12 € 


Pour toute commande se rendre sur le site Mondialisme.org