Diffusion: LA LUTTE DES CLASSES PENDANT LA LA RÉVOLUTION FRANÇAISE (1ere partie 1789)

Diffusion: LA LUTTE DES CLASSES PENDANT LA LA RÉVOLUTION FRANÇAISE (1ere partie 1789)
Diffusion: LA LUTTE DES CLASSES PENDANT LA LA RÉVOLUTION FRANÇAISE (1ere partie 1789)

mercredi 5 juin 2013

Dictionnaire historique et critique du racisme - PUF

Vient de paraître au PUF un outil important (trop cher) qui permettra espérons-le, de lutter un peu contre bêtise et l'ignorance. Coordonnée par Pierre-André Taguieff que nous n'aimons pas forcement. Mais il peut permettre d'affiner et de travailler certaines questions laissées souvent de coté, et qui donnent trop régulièrement à notre goût la possibilité de voir apparaître dans des publications proches de nos courants  d'étranges formulations.(1)



Présentation de l'éditeur.

"Ce dictionnaire fournit les éclairages historiques et conceptuels sur tous les débats et controverses autour des attitudes et des comportements qui structurent l’espace du racisme – des modes de stigmatisation ordinaires jusqu’aux massacres de masse organisés.

D’où le choix de prendre en compte autant ses frontières (intolérance, ethnocentrisme, xénophobie) que ses noyaux durs (différentialisme, déshumanisation, hantise du métissage), ainsi que ses diverses expressions idéologiques et ses modes de rationalisation, notamment dans l’histoire des négrophobies et des judéophobies.

L’approche comparative (exclusion, couleur, nettoyage ethnique), l’analyse d’interactions sociales (discriminations, ségrégations, violences), l’étude de la formation d’attitudes racialisées  (anti-Noirs, anti-Juifs, anti-Blancs, anti-immigrés), jusqu’à la discussion des théories du complot, du multiculturalisme, du nationalisme, de l’ethnisme ou du populisme, dessinent le cadre de cette réflexion.

Ouvrage sur les formes multiples de l’hétérophobie, ce dictionnaire est une réponse raisonnée et critique aux angoisses et inquiétudes que suscitent la mondialisation et la mixophobie qui l’accompagne. Il permet ainsi de comprendre ce que le « nouveau racisme », ce racisme sans races ni assertion d’inégalité, peut signifier.

Il comprend 540 articles rédigés par 250 spécialistes pour lutter contre les racismes en connaissance de cause et avec la lucidité requise."

PUF - 2016 pages / ISBN : 978-2-13-055057-0 / 49€


(1) Nous pensons particulièrement au dernier ouvrage de Claude Bitot édité hélas chez Spartacus (éditeur pédagogique et militant qui nous a formé) et de son édifiante page 136 ou celui-ci entre autres conneries constate qu' '"il faut prendre son parti de cette composition multiethnique"??? ah bon ? Monsieur Bitot est-il un nostalgique résigné du "prolétaire de souche" ? La suite du paragraphe est tout aussi consternante. Prompt à voir dans "l'immigré" un potentiel islamiste, il ne vient jamais à l'idée de M.Bitot de voir dans le "blanc européen" un identitaire catho-intégriste en puissance. Il est trop facile de taper sur les prolétaires. Jamais une ligne sur les "casseurs" en cols blanc et la "racaille" théoricienne du communisme en pantoufles ! Passons rapidement sur le reste de l'ouvrage inutile: "Pureté" du parti et "élitisme" révolutionnaire, "léninisme" ermite sans théorie du prolétariat etc... D'un "réductionnisme" à l'autre la boucle est bouclée.